Texas hold’em, le poker le plus populaire

Le poker le plus répandu au monde est le Texas Hold’em. Il est joué à Paris, Lima, Londres et Los Angeles. En fait, dans les parties de Hold’em online peuvent se retrouver simultanément des joueurs de ces villes ou de n’importe quel endroit du monde. La popularité, toujours grandissante du Texas Hold’em, vient de ce que ses règles sont simples mais qui demeure difficile à jouer contre des professionnels. Tous les joueurs veulent en apprendre plus, et un jour, se payer une place au plus grand de tous les tournois de poker, le Main Event des World Series of Poker, où la variante pratiquée est le Texas Hold’em no-limit.

Les règles du Texas Hold’em

Le poker Texas Hold’em, que l’on écrit également Hold’em ou Holdem, est un jeu simple qui s’apprend rapidement mais qu’on met une vie à maitriser. Pendant ce temps, les joueurs peuvent jouer à des parties peu chères, voire gratuites, pour les aider à développer leurs compétences et gagner ainsi plus de pots.

Le jeu

Le Texas Hold’em se pratique avec un jeu standard de 52 cartes. L’objectif est de gagner le pot en détenant la meilleure main à l’abattage. Jusqu’à 7 cartes sont disponibles pour chaque joueur. La main de chaque joueur est composée des 5 meilleures cartes parmi les 2 cartes privatives et les 5 cartes du tableau, ou cartes communes. On observe la hiérarchie standard du Poker (voir la section « les mains »).

Une fois les règles acceptées, le jeu commence. Les deux premiers joueurs à gauche du donneur sont invités à poser une mise, appelée blind , avant que les cartes soient distribuées. Le 1er joueur à la gauche du donneur pose le petit blind et le joueur suivant pose le surblind (ou gros blind) . Les autres joueurs peuvent suivre, relancer ou passer.

Une table de Texas Hold’em peut réunir de 2 à 20 joueurs, mais la plupart des parties sont limitées à 10 joueurs du fait de la taille de la table.

En quoi le Texas Hold’em diffère-t-il du Stud ?

Le Texas Hold’em diffère du Stud sur plusieurs aspects importants. Tout d’abord, les cartes ouvertes du tableau de Hold’em sont des cartes communes, partagées par tous les joueurs. Ce qui veut dire que la main de départ de 2 cartes est plus importante pour un joueur de Hold’em. De même, la position pendant le tour d’enchères y est plus importante qu’au Stud. Elle change à chaque coup, mais de manière prévisible, le bouton se déplaçant autour de la table dans le sens des aiguilles d’une montre. Le tour d’enchères au Stud dépend de la hauteur des cartes du tableau, ce qui est un facteur aléatoire, donc non prévisible.

Tours d’enchères ou mises

Il y a 4 tours d’enchères au Texas Hold’em. Le donneur, identifié par un gros bouton blanc sur lequel est inscrit « dealer », « D », ou encore « bouton », distribue 2 cartes à chaque joueur, une à une et face cachée. C’est la main de départ de chaque joueur ou main privative. Un tour d’enchères commence alors. Dès que les mises sont équilibrées, 3 cartes sont distribuées au centre du tapis, face ouverte. C’est ce que l’on appelle flop, et qui constitue les premières cartes communes, partagées par tous les joueurs. Un second tour d’enchères commence alors.

Le donneur retourne une 4ème carte, appelée turn ou tournant, face ouverte à côté du flop. Le 3ème tour d’enchères peut commencer. Les joueurs peuvent alors miser, checker, suivre, relancer ou se coucher, jusqu’à ce que tous les joueurs encore en lice se retrouvent à égalité d’enchères.

La 5ème carte, appelée river ou rivière, est alors retournée à côté de la turn et le 4ème et le dernier tour d’enchères commence.

Une fois ce dernier tour d’enchères terminé, on procède à l’abattage et tous les joueurs encore en course montre leur main finale, toujours composée de 5 cartes. Elle peut se composée des 2 cartes privatives et de 3 cartes du tableau, d’une carte privative et de 4 cartes du tableau, ou même seulement des 5 cartes du tableau. La meilleure main est alors désignée comme gagnante et remporte le pot. En cas d’égalité, le pot est partagé.

Les joueurs professionnels de Texas Hold’em préfèrent souvent les parties dites Hold’em No-limit où l’enchère maximale n’est limitée que par la hauteur de leur tapis. Certains joueurs amateur ou semi-pro préfèrent les parties à limite fixe qu’on appelle le Hold’em limit (principalement aux Etats-Unis, beaucoup moins en Europe) . La variante la plus courante se joue à 2 limites fixes. Par exemple, une partie de Texas Hold’em limit 10-20 fixe l’enchère initiale à 10€ pour les 2 premiers tours d’enchères, puis à 20€ pour les 2 tours d’enchères suivant. Avec 3 ou 4 relances autorisées à chaque tour, un pot de Hold’em en limites fixes 10-20 peut tout de même atteindre 300€ par joueur…et totaliser donc plus de 1000€ !

Sauf indication contraire, le petit blind est équivalent à la moitié de la plus petite mise, ici 5€, est le surblind équivalent à celle-ci, soit 10€ dans notre exemple.

Chaque tour d’enchères est également limité, ou capé, à 3 ou 4 relances maximum, selon les règles établies en début de partie. Pour plus d’information sur les tours d’enchères au Texas Hold’em, reportez-vous à la section « enchères ».

Retour au menu jeux de poker

Apprenez plus de stratégie et phase de jeux pour le stud poker dans notre section strategie poker.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *