Les probabilités au poker

La cote des cartes

Le poker est un jeu de probabilités ou de cotes. Par exemple, si vous recevez trois cartes, vous aurez une cote de 5 contre1 d’avoir deux cartes de même valeur formant une paire. Comme le poker est un jeu incluant de la chance, mieux vous connaissez la cote d’un événement, mieux vous prenez vos décisions et plus vous augmentez vos chances de gagner.

Cotes des cartes

Le nombre de combinaisons de cinq cartes différentes dans un jeu de 52 cartes est de 2598960. Vous recevez une quinte royale une fois sur 649740, ce qui explique que beaucoup de joueurs n’en recevront jamais de toute leur vie.

(Si vous jouez 60 mains par heure à raison de 40 heurs par semaine, vous recevrez une quinte royale tous les 5 ans et 73 jours en moyenne).

Combinaisons possibles avec 52 cartes
Ordre décroissant Fréquence moyenne
Quinte flush royale 1 sur 649 740
Quinte flush 1 sur 72 193
Carré 1 sur 4165
Full 1 sur 694
Couleur 1 sur 509
Quinte 1 sur 255
Brelan 1 sur 47
Double paire 1 sur 21
Paire 1 sur 2,4
Carte haute/basse 1 sur 2

Chaque variante présente des probabilités différentes selon le nombre de cartes distribuées par joueur (cinq, sept ou neuf) et le nombre de joueurs actifs (deux à douze). Des grilles d’amélioration sont aussi disponibles pour les cas où le joueur détient une combinaison donné et espère toucher une combinaison supérieure, comme dans le poker fermé par exemple.

Cotes du pot

Il peut être valable de payer une enchère de plus pour voir une carte de plus, mais cela n’est pas toujours le cas selon le montant du pot et le nombre de joueurs présents dans le coup. Si la chance de gagner le pot est de 10 contre 1, si le pot est de 100 euros et si l’enchère à payer est de 5 euros, la cote est bonne et vous devez payer.

Cotes personnelles

Avec l’expérience, vous deviendrez de plus en plus doué dans la prédiction des actions adverses. Vous serez plus à même aussi de savoir si l’adversaire bluffe ou non. Là aussi, les lois de probabilités s’appliquent.

Cartes stratégiques

La section « Probabilité » vous présente des tableaux de probabilités. Vous trouverez aussi des cartes de probabilités dans les magasins de jeux. La plupart des casinos et cercles autorisent les joueurs à avoir ces cartes-là sous les yeux quand ils jouent, surtout quand il s’agit de débutants. Les joueurs plus évolués et les professionnels les ont mémorisées.

Valeur des cartes au poker

Les cartes du poker sont disponibles en deux formats : format « poker » (63*88 mm) et format « bridge » (57*88).

Curieusement, ce sont ces dernières qui ont la faveur des compétitions internationales. Toutes les cartes d’un même jeu ont le même dos mais une face unique. Un jeu standard comporte 52 cartes. Un jeu de carte standard comporte aussi deux ou trois jokers, utilisés dans de rares variantes. On trouve aussi chez certains fabricants une carte en plus qui rappelle les règles de base et la hiérarchie des combinaisons.

Valeurs et famille des cartes de poker

Les coffrets de jetons pour les parties privées comportent généralement leur valeur sur leurs faces. Dans les petites parties privées, les joueurs peuvent aussi préférer jouer avec des pièces, des allumettes, des haricots ou tout autre petit objet pouvant représenter une valeur.

Jetons de casino

Les cartes se répartissent en quatre familles :

  • Trèfle
  • Carreau
  • Coeur
  • Pique

Chaque famille se compose de 13 valeurs, qui sont les suivantes :

  • A=As
  • K=Roi
  • Q=Dame
  • J=Valet
  • 10
  • 9
  • 8
  • 7
  • 6
  • 5
  • 4
  • 3
  • 2

Si vous multipliez quatre familles par treize valeurs, vous obtenez 52 cartes. Maintenant que vous connaissez les cartes, il faut apprendre les combinaisons.

Comment utiliser les jetons au poker ?

On joue au poker avec de l’argent, mais il est hors de question de poser billets de banque et pièces de monnaie sur la table (quoique certaines petites parties privées puissent utiliser des pièces). L’argent est représenté à la table par des jetons. Un code couleur permet de savoir quelle valeur possèdent les jetons utilisés.

Jetons de poker pour les parties privées

Les coffrets de jetons pour les parties privées comportent généralement leur valeur sur leurs faces. Dans les petites parties privées, les joueurs peuvent aussi préférer jouer avec des pièces, des allumettes, des haricots ou tout autre petit objet pouvant représenter une valeur.

Jetons de casino

Les jetons de tournoi en cercles et casinos utilisent quatre ou cinq couleurs différentes, accompagnées ou non de la valeur. Chaque établissement utilise son propre système de correspondance entre couleur et valeur, même si, aux Etats-Unis surtout, un jeu de correspondance prévaut. Les couleurs les plus utilisées sont blanc, rouge, bleu, jaune, vert, noir et violet. Voici un exemple de correspondance couleur/valeur :

  • Blanc=1
  • Rouge=5
  • Bleu=10
  • Vert=25
  • Noir=100
  • Violet=500

Conseil

A la caisse du cercle, quand vous achetez des jetons ou quand vous vous faites rembourser, veillez à bien comprendre la valeur de chaque jeton. Au besoin, posez la question au caissier ou au donneur.

Comment miser au poker ?

Les décisions du joueur s’expriment à travers des enchères (mise), dont le but est de maximiser le gain et de minimiser la part de chance, ce qui relève d’une prise de décision évoluée.

Termes employé lors des mises

Pot

Le but du poker consiste à encaisser le pot, formé par les différentes enchères ayant eu lieu dans le coup. On peut aussi l’appeler pool ou poule. Un tour d’enchère se termine quand tous les joueurs ont misés à la même hauteur, les autres joueurs ayant passé (quitté le coup). Quand il reste 2 joueurs à la fin du dernier tour d’enchères, il y a abattage des mains et celui qui possède la meilleure main gagne le pot. En partie privée, le pot a généralement l’apparence d’une masse de jetons inorganisée. En casino et cercle, le plus souvent, le donneur arrange le pot en piles.

Ante-blind

Pour encourager les joueurs à s’intéresser au pot, ils paient un ante ou un blind avant de recevoir les cartes. Un ante est misé par chaque joueur pour le même pot. Un blind est misé par 1 ou 2 joueurs, généralement assis immédiatement à gauche du donneur. Dans une partie de Hold’em 1-2, par exemple, le jeu commence par le joueur assis à gauche du donneur et qui mise un petit blind de 1, et le joueur assis à sa gauche mise un gros blind ou surblind de 2.

Miser

Un joueur mise ou enchérit quand il met des jetons au pot.

Ouvrir

Le joueur ouvre en misant un enjeu au pot quand personne n’a encore mis dans ce tour d’enchères. Il décide d’ouvrir car il juge que ses cartes et la configuration du coup le justifient.

Passer

Le joueur passe quand il décide de quitter le coup, ce qui lui fait perdre les enchères qu’il a déjà faites. Ce sera notamment le cas quand il jugera la situation trop dangereuse pour lui ou quand il jugera que sa main n’est plus favorite. Le joueur passe en retournant ses cartes ou en les poussant devant lui. Il doit aussi dire « je passe » ou « fold ».

Suivre

Le joueur suit quand il mise à la hauteur de l’enchère en cours. Il dit : « je suis », « je paie », « payé », « collé », « je vois », ou « call ».

Checker

Le joueur checke quand il ne mise rien mais reste dans le coup. Il dit « check » ou « parole ». Tant qu’un tour d’enchère n’est pas ouvert, le joueur peut checker. Le premier joueur à parler peut donc toujours checker s’il le souhaite. Mais dès qu’un joueur ouvre le pot, les joueurs qui suivent ne peuvent plus checker.

Relancer

Le joueur relance quand il augmente l’enchère en cours. Si l’ouverture est de 10, les joueurs suivants peuvent suivre, passer ou relancer. Si l’ouverture est relancée, les joueurs suivants peuvent à nouveau suivre, passer ou relancer, etc. Un joueur peut relancer parce qu’il se sent favori ou parce qu’il souhaite rendre le coup trop cher pour ses adversaire et les pousser à quitter le coup. Le joueur dit « je relance » ou « raise ».

N’oubliez pas de consulter notre lexique bilingue du poker pour connaitre tout les termes employés au poker.

Les règles de bases du poker

Dans un premier temps voici les régles de bases du poker, puis nous approfondirons d’autres régles :

    • Les règles du poker – les règles qu’on appliquera lors de la partie
    • Les mises au poker – comment miser en fonction des coups jouer
    • Les jetons – leurs fonctions et valeurs
    • Les cartes de poker – valeurs et famille de cartes de poker
    • Les joueurs de poker – Les différents types de joueurs rencontrer au poker
    • Mélanger les cartes
    • Le poker face à la loi – Légalité du jeu de poker
    • Un pas plus loin
    • Ethique au poker

Les règles du poker peuvent varier en fonction du jeu joué (Texas hold’em, stud…). Les joueurs s’accorderont avant la partie sur les règles à adopter en fonction du jeu.

Dans un premier temps nous verrons, ici, les règles de bases du poker de manière générale. Mais vous pourrez découvrir les règles propre à chaque jeux sur la page LES JEUX suivant le poker que vous voudriez jouer.

Le poker est un jeu, c’est à dire une activité destinée à distraire. Comme tous les jeux, le but est de gagner et comme tout jeux le poker à des régles.A la différence de bien d’autres jeux, vous mesurez vos performances à l’aide d’argent ou de son équivalent (jetons). Les joueurs gagnent en abattant la meilleur main ou en faisant croire à l’adversaire qu’ils ont la meilleur main ( le bluff), auquel cas l’adversaire préfère abbandonner ses enjeux sans abattre ses cartes. L’ensemble des mises ou enjeux forment le pot.

On appelle main les cartes possédées par le joueur. Les mains sont réparties selon une hiérarchie bien précise, expliquée dans la partie LES MAINS.

Dans la plupart des formes de poker, les joueurs encore en lice en fin de coup abattent leurs cinq meilleurs cartes pour comparer leur force. Dans d’autres versions, les joueurs possèdent cinq cartes; Cependant, dans des pokers comme le Texas hold’hem et l’Omaha, les joueurs disposent de plus de cinq cartes, mais ils n’en utilisent que cinq pour former leur main finale.

Même s’il existe des centaines de formes de poker, elles se regroupent en deux catégories principales et comportent de nombreuses variantes. Si les cartes sont distribuées face en bas, nous avons affaire à la famille des poker fermé. Si certaines cartes sont distribuées face en haut, nous avons affaire à la famille des stud. Deux variantes du stud sont devenues trés répandues et méritent leurs propre page : le Texas hold’hem et l’Omaha.

L’endroit où vous jouez vous dicte comment y jouer. On jouera différemment dans une partie privée à la maison, dans une partie gratuite sur internet et dans une partie no-limit en argent réel dans un casino.

La devise des joueurs de poker : plus vous connaissez le poker, mieux vous y jouez et mieux vous exploitez la chance.

Pour appronfondir vos connaissances en matière de poker, continuez par lire ces chapitres sur les cartes de poker et sur les jetons de poker. Vous ne pouvez jouer au poker sans savoir comment les utiliser.

Apprenez à mélanger vos cartes comme des professionnels grâce à notre tutoriel qui vous expliquera comment bien mélanger un jeu de cartes, tutoriel supervisé par un croupier de casino et partenaire de site de poker gratuit.