Gérer le bankroll pendant un tournoi

Si vous voulez devenir un joueur de poker qui gagne, vous devrez prendre votre bankroll en considération. Le poker est un jeu qui est rempli de coups de malchance au cours terme et si vous n’avez pas l’argent qui vous permettra de survivre à ces fluctuations, tout le talent du monde ne vous sera d’aucun secours. Il se peut que vous ayez plein d’idées en ce qui concerne le genre de bankroll dont vous avez besoin pour jouer dans une partie pour de l’argent, mais aucune en ce qui concerne le bankroll nécessaire pour jour dans un tournoi. Peut-être est-ce parce que vous êtes un joueur de parties pour de l’argent typique et que vous ne sautez dans un tournoi que sur un coup de tête. Ou alors, cela peut être tout simplement parce que vous ne pensez pas aux considérations financières qui entourent les tournois, et que vous vous demandez juste si vous avez assez d’argent pour payer les frais d’entrée pour votre prochain tournoi. Mais si vous voulez réussir, vous devrez réfléchir à votre bankroll pour les tournois de poker. Vous ne devriez sans doute pas utiliser plus de 10% de votre bankroll pour un seul tournoi. Un bad beat et un seul pourrait alors vous en éliminer, quels que soient vos talents. Vous voulez être dans une position qui vous permettra de jouer plusieurs tournois, afin de vous trouver dans un tournoi au cours duquel les cartes seront en votre faveur. Ce n’est que de cette façon que vous pourrez vraiment utiliser vos compétences. Essayez d’avoir un bankroll séparé pour les parties pour de l’argent et un autre pour les tournois. Pour être un joueur de poker qui connaît le succès sur le long terme, il est important de conserver des statistiques précises, de garder une trace de vos succès et de vos échecs. Vous avez besoin de savoir si vous êtes un joueur qui gagne et quel est votre taux de gain. Si vous mélangez vos bankrolls de parties pour de l’argent et de tournois, il vous sera très difficile de vous en faire une idée précise, alors que c’est pourtant un point crucial. Si votre bankroll de tournoi s’amenuise, n’hésitez pas à commencer à jouer dans des tournois avec des buy-ins moins élevés. Il vous sera peut être plus difficile de conserver votre discipline alors que vous jouez pour des prize-pools inférieurs à ce à quoi vous êtes habitués, mais c’est un bon entraînement. Si vous êtes capable de jouer votre meilleur jeu pendant des heures alors que les enjeux sont bas, vous serez définitivement en mesure de le faire lorsque vous aurez assez construit votre bankroll pour jouer à des enjeux plus élevés. Si vous commencez à connaître un succès consistant dans des tournois de poker, vous pouvez certainement passer à des événements avec un buy-in plus important. Mais essayez de vous en tenir à cette règle du 10%. Une occasion sympa où vous faites un gain de $20,000 ne signifie pas que vous devrez vous précipiter pour jouer deux événements principaux à $10,000. Mais vous pouvez commencer à tenter votre chance lors d’événements à $1000 par exemple. Si vous jouez des tournois de sit-and-go and non pas des tournois à plusieurs tables, vous voudrez sans doute avoir un bankroll légèrement plus élevé. Dans la mesure où vous jouez des sit-and-go plus souvent, la variance pourra être plus élevée. Vous voudrez peut-être aussi jouer dans plus d’un sit-and-go à la fois, vous aurez donc besoin d’un bankroll plus important : pour pouvoir jouer un plus grand nombre de tournois. Assurez-vous d’inclure les satellites dans votre bankroll de tournois de poker. Le montant que vous remportez ou que vous perdez dans les satellites fait partie de l’évaluation générale de vos succès dans les tournois. Vous voudrez peut être mettre de côté une certaine partie de votre bankroll de tournois spécifiquement pour les satellites, bien que ce ne soit pas vraiment nécessaire pour la gestion réussie d’une carrière de tournoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *