Comment miser au poker ?

Les décisions du joueur s’expriment à travers des enchères (mise), dont le but est de maximiser le gain et de minimiser la part de chance, ce qui relève d’une prise de décision évoluée.

Termes employé lors des mises

Pot

Le but du poker consiste à encaisser le pot, formé par les différentes enchères ayant eu lieu dans le coup. On peut aussi l’appeler pool ou poule. Un tour d’enchère se termine quand tous les joueurs ont misés à la même hauteur, les autres joueurs ayant passé (quitté le coup). Quand il reste 2 joueurs à la fin du dernier tour d’enchères, il y a abattage des mains et celui qui possède la meilleure main gagne le pot. En partie privée, le pot a généralement l’apparence d’une masse de jetons inorganisée. En casino et cercle, le plus souvent, le donneur arrange le pot en piles.

Ante-blind

Pour encourager les joueurs à s’intéresser au pot, ils paient un ante ou un blind avant de recevoir les cartes. Un ante est misé par chaque joueur pour le même pot. Un blind est misé par 1 ou 2 joueurs, généralement assis immédiatement à gauche du donneur. Dans une partie de Hold’em 1-2, par exemple, le jeu commence par le joueur assis à gauche du donneur et qui mise un petit blind de 1, et le joueur assis à sa gauche mise un gros blind ou surblind de 2.

Miser

Un joueur mise ou enchérit quand il met des jetons au pot.

Ouvrir

Le joueur ouvre en misant un enjeu au pot quand personne n’a encore mis dans ce tour d’enchères. Il décide d’ouvrir car il juge que ses cartes et la configuration du coup le justifient.

Passer

Le joueur passe quand il décide de quitter le coup, ce qui lui fait perdre les enchères qu’il a déjà faites. Ce sera notamment le cas quand il jugera la situation trop dangereuse pour lui ou quand il jugera que sa main n’est plus favorite. Le joueur passe en retournant ses cartes ou en les poussant devant lui. Il doit aussi dire « je passe » ou « fold ».

Suivre

Le joueur suit quand il mise à la hauteur de l’enchère en cours. Il dit : « je suis », « je paie », « payé », « collé », « je vois », ou « call ».

Checker

Le joueur checke quand il ne mise rien mais reste dans le coup. Il dit « check » ou « parole ». Tant qu’un tour d’enchère n’est pas ouvert, le joueur peut checker. Le premier joueur à parler peut donc toujours checker s’il le souhaite. Mais dès qu’un joueur ouvre le pot, les joueurs qui suivent ne peuvent plus checker.

Relancer

Le joueur relance quand il augmente l’enchère en cours. Si l’ouverture est de 10, les joueurs suivants peuvent suivre, passer ou relancer. Si l’ouverture est relancée, les joueurs suivants peuvent à nouveau suivre, passer ou relancer, etc. Un joueur peut relancer parce qu’il se sent favori ou parce qu’il souhaite rendre le coup trop cher pour ses adversaire et les pousser à quitter le coup. Le joueur dit « je relance » ou « raise ».

N’oubliez pas de consulter notre lexique bilingue du poker pour connaitre tout les termes employés au poker.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *